Histoire des Vikings - Le Labo Audio de Montesquieu

Cavallers
Cortsavi
Tel : 06 50 91 17 21
Aller au contenu
Les Vikings

Les premiers navigateurs scandinaves étaient pacifiques entre le  Ve et VIIIe siècle, qui évoluent après cette époque avec la mise à sac, le 8 juin 793 de l’abbaye de Lindisfarne en Northumbrie
Un mélange de Danois, Norvégiens, Suédois et Islandais, le sens communautaire et la camaraderie les définissaient bien
Leurs entreprises fonctionnaient sous le régime collectif, lors d’un pillage l’ensemble du butin (félag) était réuni dans un lieu commun pour partage extérieur (bera til stangar).

Les Rus vivaient au milieu d’une grande ile insalubre et entourée de forêts. Ils étaient trop occupés à faire la chasse aux esclaves. Leur seule occupation est de traquer les zibelines, les écureuils et autres fourrures. Ils sont hospitaliers et secourables envers leurs invités, pratiquent le duel et se querellent mutuellement, font front ensemble vers le même ennemi »
Entre le VIII et le IX siècle, le peuple viking pille l’Europe par des opérations commandos, ce qui provoque une grande terreur de la part de ses habitants peu habitués à ces tueries.
Du IX au Xe siècle,  s’instaura une main mise sur toute l’Europe par deux souverains danois, Sveinn à la barbe fourchue (tjuguskegg) et son fils Knutr le grand. Peu après Guillaume de Normandie dit le Bâtard envahira et conquerra l’Angleterre après sa victoire à Hasting le 14 octobre 1066

Ce peuple était passé maître dans la navigation, grâce à leur embarcation, leur bateau nommé snekkja. Les étaient rapides autant que singulières, format commando qui faisait la razzia sur le rivage, autrefois appelé strandhögg. La terreur gagna les populations durant près de 250 ans jusqu’en 1050, brulant tout sur leur passage.

Contrairement aux légendes, le viking ne portait pas de casque pointu, orné de cornes ou ailes, ni mourait en riant
Il y a deux siècles les terres scandinaves étaient sous-développées comme sa population. Un sol maigre et pauvre ou la culture ne florissait pas, cette région ne subsistait que par la pêche et ressources de la forêt

Le territoire était tapissé de lacs, de rivières et de marécages
Aucune industrie possible, seul possibilité était le commerce par voie maritime uniquement.

En l’an 800 la voie du commerce Est et Ouest d’Europe, se partage en Méditerranée, les arabes y font régner leur loi, perturbant le trafic par leurs attaques répétées
Le Viking naitra pour défendre et négocier son chargement à coup de hache et d’épée à double lame

Vicus en latin désigne un comptoir commercial à cette époque en Europe, le Viking serait celui qui se déplace de vicus en vicus pour réaliser ses activités commerciales

Les Varègues (Viking suédois) dont le terme en vieux norrois voeringiar qui  signifie : association commerciale d’hommes liés par un serment mutuel

 
Les Rus (Ruotsi en finnois, Roots en estonien, dérivant du vieux norrois Rodhi) qui semble désigner les rameurs d’expéditions navales
Les Vikings et le Commerce
Les routes commerciales étaient pratiquées vers le Nord, l’Est et l’Ouest

Nordrvegr
Les routes du Nord, d’où la Norvège tire son nom, en cabotage le long de la côte occidentale de la Norvège, pour les marchandises du Moyen âge comme l’ambre, les peaux et fourrures précieuses, la stéatite et l’ivoire du Morse.

Vestrvegr
Les routes de l’Ouest vers l’Angleterre et ses comptoirs au Danelaw, les îles nord-atlantiques Orcades, Shetland, Hébrides, Féroé et Islande. Puis en 874 le Groenland, le Labrador et Terre-Neuve. Denrées et ressources d’étain, miel, blé, tissus, argent.
Route  Ouest/Sud-ouest  au long des côtes de la Hollande, Belgique, France, Espagne, franchissement du détroit de Gibraltar, puis l’Italie, la Grèce jusqu’à Constantinople. Négoce de vin, de poterie, de verre, vêtement, armes, bijoux, or et argent.

Austrvegr
La route de l’Est vers l’Île de Gotland en Suède  puis vers le Golfe de Finlande qui donne accès aux lacs russes jusqu’à la mer Noire, connue aussi comme la route de l’esclavage, les vikings y négociaient les leurs. Une autre destination à l’Est de la Caspienne (ville d’Ithil) traversée verticalement  comme celle de Khwarezm  pour se rendre à Tachkent, Samarcande, Bouchara, Bagdad, pour le commerces des esclaves, fourrures, cires, miel, argent, épice et soie.


Viking implantation
(D'après les textes et photographies autrefois publiés dans la revue Histoire Médiévale)
CAVALLERS CORTSAVI

5 rue du Fiscorn
66740 Montesquieu des Albères
Tel : 06 50 91 17 21
Retourner au contenu