Climat en perdition - Le Labo Audio de Montesquieu

Salses le Chateau
Cavallers
Cortsavi
Aller au contenu
Chaque année de nouvelles idées émergent du paquet, sans que pour cela ne change notre volonté de continuer à produire et de consommer

Pourtant de simples résolutions pourraient être prises par les utilisateurs, les consommateurs

Trop de confort finira par faire sauter les plombs, de tous les services de l’électrique production

Nous sommes devenus frileux à pousser le thermostat au-delà de la limite acceptable, 18°C est tolérable dans une grande ou petite maisonnée, au-delà les turbines chauffent, elles finiront un jour par exploser.

La consommation devrait aussi se réduire dans l’utilisation d’Internet et de ses trilliards de données, qui consomment d’astronomiques quantités d’énergie pour les véhiculer, pour les refroidir dans leurs salles blanches sécurisées

Certains pays et villes vivent dans la pénombre par manque de stabilité dans leur réseau d’électricité

Le problème s’étend aux autres ressources de notre planète, multiples signaux d’alerte ont été balayés par une incompréhension de nos sociétés.

Un jour les pires scénarios d’écrits apocalyptiques va se produire, sans qu’il ne soit possible de le stopper

Il n’existe de gomme magique pour effacer la situation que nous vivons

Nous devons faire le nécessaire pour réduire ce dérapage de l’hyper consommation, la planète n’attendra pas notre ultime réaction

Pour toute demande, utilisez le formulaire
Retourner au contenu