Bessin Danois - L'Histoire en mouvement

Cavallers
Cortsavi
Aller au contenu
Le Bessin Viking
LES VIKINGS DANOIS DANS LE BESSIN

An 858 Pillage de la région de Saint-Bertin, pillent la région durant l’été, tuent Baufroid, évêque de Bayeux

Certains d’entre eux viennent directement du Danemark, autres viennent d’Angleterre

Installés en Bessin dans les vallées de l’Odon (à Evrecy et Missy) et de la Seulles (à Tilly)

Installés aussi à Fontenay-le-Pesnel, à Barbery, à Fécamp, à Houlgate, Estanglie en terre d’Angleterre

An 918 L’armée danoise de Thurcytel (dit aussi Porketill) se déplace en outre-manche, autrefois installée au sud des Midlands

Dans le Bessin se mélangent les colons danois et une population anglaise ou anglicisée d’où un vocabulaire anglo-scandinave

An 923 après la destitution et l’emprisonnement de Charles le Simple, Hugues le Grand et Herbert de Vermandois font élire Raoul, pour le faire monter sur le trône.

Rollon fidèle à Charles le Simple, refuse l’autorité de Raoul, il envoie plusieurs expéditions de pillage en représailles

Rollon disparait avant 933, son fils Guillaume Longue-Epée mène combat contre les Bretons, il fait allégeance au roi Raoul et reçoit en échange l’Avranchin et le Cotentin (les terres des Bretons située sur la rive de la mer)

Guillaume n’est pas reconnu par certains chefs scandinaves, qui contestent son pouvoir.

Une nouvelle révolte menée par Herjlfr, dit aussi Riouf ou Riouf, réclame leur indépendance

Guillaume tente de négocier, prêt à négocier un nouveau territoire allant jusqu’à la Seine, mais ses conseillers l’en dissuadent

La bataille aura bien lieu, au Pré-de-la-Bataille, Riouf et les rebelles seront vaincus

An 942 Assassinat de Guillaume Longe-Epée, sur l’ordre d’Arnoul de Flandre

Le calme revenu au royaume, Richard le fils de Guillaume, est envoyé à Bayeux sous la conduite de Bothon, pour apprendre la langue de ses ancêtres

Louis d’Outremer arrive en Normandie, prête allégeance au jeune roi Richard, qui s’installe à ses 15 ans entre Fécamp, Rouen, lieux de ses 3 palais.


(Jean Renaud)


Pour toute demande, utilisez le formulaire
Retourner au contenu